Nom d'une Plume !

Le forum où vos mots n'attendent qu'à être lus...
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier souhait d'un enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Love2tw
Plume confirmée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 166
Age : 25
Localisation : Sennely (45) près d'Orléans si tu préfères ^^
Humeur : smile ! what else ?
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Le dernier souhait d''un enfant   Sam 16 Mai - 23:41


* Titre : Le dernier souhait d’un enfant
* Personnages principaux : Des soldats et un enfant
* Warnings : Ämes sensibles s’abstenir ..non c’est réellement à la portée de tout le monde




J’aperçois au loin dans ce manteau blanc un enfant dos à moi, mais que peut-il bien faire ici, je ne pouvais pas crier sous peine de mourir, il portait des vêtements de fortune, juste de quoi le couvrir pour qu’il ne soit pas nu, une vieille chemise à carreaux qu’on ne voit même plus dans notre pays, et un pantalon rafistolés à plusieurs reprises, le tout retenu par des bretelles pour éviter qu’il ne tombe.
Il semblait frigorifié, il avait environ le même âge que mon fils, soit un peu plus de 10 ans, le bruit était omniprésent, ici et là des bombes éclatent mais il semble ne pas être affecté par le bruit ni par la lumière qui sort des obus. Nous sommes en pleine bataille, ce n’est pas un endroit qu’un enfant fréquenterait. Mais il semblait s’obstiner à ne pas bouger et surtout à ignorer le danger qui le guette.
Cet enfant semblent totalement innocent parmi cette scène effrayante, et je ne pus m’empêcher de le siffler pour que je puisse voir son visage, et dans une fraction de secondes, des balles fusent de partout, mais je vois encore l’enfant debout dans le centre de la place, il n’a pas bougé d’un centimètre. La neige allait bientôt le submerger s’il s’obstinait à ne pas bouger. Je ne pouvais même pas récupérer ce gamin sans risquer d’y laisser la vie. Je pense que personne n’osait tirer sur cet enfant.
Mais d’un seul coup, il se mit à pivoter lentement, je regardais avec attention son visage, quand au bout de quelques secondes, j’aperçus entièrement celui-ci, je fus alors horrifié de constater qu’on lui avait arraché les yeux et couper ses oreilles, pour qu’il ne puisse ni entendre l’horreur de la guerre ni voir celle-ci. Puis, je me disais que cela n’avait aucun sens pourquoi se trouvait-il au milieu de ce massacre au centre d’une marre de sang sur la neige. Puis, il fit un mouvement brusque avec ses mains et je vus alors l’arme automatique qu’il tenait dans les mains, il servait donc de bouclier humain. Personne ne pouvait oser de le tuer, ce n’était qu’un enfant, mais il avait déjà tué deux hommes de mon escadron, je devais me résilier de l’abattre, car une vie en moins, même s’il s’agit d’un enfant commandé par l’ennemi, vaut moins que deux hommes de mon escadron. Je n’avais pas le choix sinon nous devrons tous mourir, il fallait le tuer.
Je brandis mon arme, et dès que l’enfant aurait fini toute sa recharge, je lui tirerais dessus car j’étais le mieux placer pour ne pas blesser un de ses hommes qui se battaient à mes côtés. Ce fut le moment, je n’avais que quelques secondes pour agir avant que la recharge suivante soit prête. Je me devais de lui offrir la mort la plus rapide qu’il soit car il souffrait déjà beaucoup de ses blessures, son visage était ensanglanter. Puis se fut le calme plat, l’enfant tomba sur la neige, laissa échappé un dernier soupir et s’en alla.
Je me jurai de ne plus avoir à refaire ceci, car cet enfant devait appartenir à une famille comme la mienne, avait des parents qui le chérissaient plus que tout au monde et en quelques secondes, ils avaient tout perdu. Mais je ne pus m’empêcher d’aller récupérer son corps inanimé, je fus remplacer par un autre soldat et je ramenai l’enfant en lieu sûr et je créai une tombe de fortune, dans la terre gelée. Je me reposai quelques minutes devant celle-ci que j’avais creusée par ma propre force mais je me devais de reprendre le combat. Je gravais sur un morceau de bois que je disposai à l’horizontale sur un autre morceau planté dans le sol, le tout formant une croix. Je lus ce que je venais d’écrire sur cette croix, « le dernier souhait d’un enfant ». Aujourd’hui, on était le 24 décembre, je venais par l’ironie du sort de me le rappeler. Je ne pus me retenir plus longtemps sur la tombe de l’enfant, car la guerre n’était malheureusement pas terminée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mydream0mylife0myreality.skyrock.com/
mystic
Plume débutante
Plume débutante
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 20
Localisation : Dans mon univers...
Humeur : Sang chaud
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Le dernier souhait d'un enfant   Dim 30 Mai - 4:06

Bonjour Love!
C'est un beau texte, et l'hésitation du soldat est prenante. Mais au début, l'oscillement entre les temps du passé et du présent est gênant. Je trouve dommage que tu ne précise pas plus quand il tire sur l'enfant, ça se passe trop vite, tu n'as pas le temps de retenir notre émotion. La fin est belle, bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le dernier souhait d'un enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dernières heures du Titanic [La Cabane Magique, Tome 16]
» Casper de Brad Silberling
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Ao, le dernier Néanderthal
» Alix Senator 2 : le dernier pharaon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nom d'une Plume ! :: La Plume Inventive :: Nouvelles-
Sauter vers: