Nom d'une Plume !

Le forum où vos mots n'attendent qu'à être lus...
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Epouvante-Thriller] Sortie de secours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrix
Plume débutante
Plume débutante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: [Epouvante-Thriller] Sortie de secours   Mar 30 Aoû - 22:21

Au début du siècle dernier, il arrivait encore que, rarement, des gens se trouvaient inhumés vivants.
Certains faisaient d'ailleurs installer une petite clochette reliée au cercueil pour le cas où ils se réveilleraient...
Aussi il existe une multitude de récits plus ou moins effrayants ou déstabilisants de personnes retrouvées mortes asphyxiées dans leur tombe, quelques jours voire quelques semaines après leur mise en terre.

Il est ici question du récit de D.Jackson, retrouvé 54 ans après son enterrement, mort d'asphyxie. Les plaisantins diront que la bonne nouvelle, c'était qu'il n'y avait qu'à laisser le corps où il était, après tout.
Mais avant de rire, il serait bon de lire le journal qu'a tenu le prisonnier des profondeurs de la terre lors de son interminable supplice.
D.Jackson était aveugle, et fut enterré avec le couteau de son père. Il s'en servit pour écrire, en braille, un journal sur le couvercle du cercueil après en avoir déchiré le capitonnage.
Voici ce que l'on pouvait y lire:


Je suis bien vivant. Quel sort de mécréant. Je n'ai certainement d'oxygène que pour
quelques heures, aussi je vais m'efforcer de tenir des notes aussi précises que possible, pour éviter de sombrer à nouveau dans un sommeil qui me serait fatal. Je n'ai aucune notion du temps, je tracerai un trait pour définir un espace de temps entre deux écrits.
---------------------------------------------------------------------
J'essaye de ne pas paniquer.
J'ai peur.
J'ai froid.
Mais je ne me sens pas physiquement mal.
Heureusement, je n'ai jamais été claustrophobe.
---------------------------------------------------------------------
Je crois que je commence à m'habituer à ce purgatoire.
Je ne veux pas mourir, mais être ici me permet de réfléchir sur ma vie, sur son sens ou son absence de sens.
Si je sors d'ici, je jure de vouer mon existence à faire progresser l'humanité, fini l'individualisme.
Je crois bien que je dois être... Le plus riche du cimetière...
---------------------------------------------------------------------
Ce silence. Un silence de mort, je comprends maintenant.
L'air commence à se réchauffer, je dois rester éveillé, on finira bien par m'entendre. Je frappe aussi fort que je peux et je crie pendant plusieurs dizaines de secondes, environ tous les quarts d'heures je pense.
----------------------------------------------------------------------
Du bruit. J'entends du bruit, tout près. En y prêtant attention, c'est comme si l'on grattait la terre...
J'oscille entre la joie d'entendre peut-être un fossoyeur et la peur irrationnelle de voir un mort ramper sous terre jusqu'à ma dernière demeure...
----------------------------------------------------------------------
Plus rien. J'ai peut-être rêvé. Ou bien l'on m'a entendu, et le brave sera allé chercher de l'aide.
----------------------------------------------------------------------
Je crois que j'ai bien failli m'endormir cette fois. Cela fait bien trop longtemps que j'attends.
Mais je ne perds pas espoir.
Mes pensées sont souvent troublées par les grincements de mon estomac.
J'ai faim, très faim.
Et j'ai plus que jamais envie de vivre, incroyablement envie de vivre.
--------------------------------------------------------------------------------
Encore ce bruit étrange...
Ma raison doit perdre en stabilité au fur et à mesure que les heures s'égrènent.
Je dois me ressaisir, ou bien ce sera la fin.
----------------------------------------------------------------------------------
J'ai trouvé une sortie, je crois.
Le dos de mon cercueil peut comme pivoter.
De là, on accède à ce qui semble être un réseau de galeries.
---------------------------------------------------------------------------------
Il y a de l'air, vicié mais de l'air.
Je ne me sens plus du tout fatigué.
Je crois même que j'entends des rires d'enfants.
Ces boyaux souterrains sont très sinueux,
les rebords sont humides, et je sens des insectes grouiller tout autour de moi.
Il fait plus froid, mais j'ai très chaud.
Je suis revenu en arrière écrire une dernière fois.
Je vais essayer d'avancer dans les ténèbres, tout ceci doit bien conduire quelque part...

Quand on a ouvert sa tombe pourtant, il était bel et bien là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creepypasta.fr
 
[Epouvante-Thriller] Sortie de secours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une de mes pages Horreur-Epouvante (Thriller)
» AU SECOURS, IL VEUT M'EPOUSER ! d'Agnès Abécassis
» Quel est votre taux de déchet après une sortie photo ?
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nom d'une Plume ! :: La Plume Inventive :: Nouvelles-
Sauter vers: