Nom d'une Plume !

Le forum où vos mots n'attendent qu'à être lus...
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Feline : Chapitre 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LoriaM
Plume débutante
Plume débutante


Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 20
Localisation : Dans ma chambre :D
Date d'inscription : 12/09/2012

MessageSujet: Feline : Chapitre 1   Mer 12 Sep - 12:11

Un soir, alors que tous les enfants étaient couchés, le sort s'abattit sur un orphelinat de Londres. Mlle Blake s'occupait de 11 enfants tous d'origine différente. Pour la plupart, ils avaient été abandonnés devant sa porte, pour d'autres les parents biologiques avaient fait quelques démarches plus ou moins légale pour laisser leurs enfants ici. Pour son jeune âge, elle savait gérer cet endroit avec brio. Elle avait une fille qui était blonde avec quelques mèches ambrées et qui lui ressemblait au plus haut point. L'enfant avait les yeux d'un éclat noisette, sa peau était caramélisée et elle sentait l'automne. Son nom était Soriana.
C'était la nuit de son anniversaire et elle n'arrivait pas à s'endormir. Elle s'imaginait le lendemain, à l'aube quand elle irait sauter sur le lit de sa mère en criant ''ça y est maman, j'ai 7ans!'' et que tous ses amis de l'orphelinat lui crieraient ''joyeux anniversaire!'' Il y aurait un gros gâteau à la fraise et au chocolat, comme elle aime, et elle aurait son cadeau. Puis ils feraient la fête. En oubliant un peu qu'à part elle, personne dans cette bâtisse n'avait de famille. Puis elle réussit à s'endormir.
Le lendemain comme elle l'avait prévu, elle se réveilla en sursaut et couru vers la chambre de sa mère. C'était la chambre juste à coté de la sienne, et une porte intérieure communiquait directement avec celle-ci. A l'intérieur de la chambre de Mlle Blake se trouvait une petite commode en bois sculptée posée contre un mur tapissé de fleurs roses pâles. Il y avait aussi un lit en baldaquin en bois d'acajou et un tapis beige en peau toute douce. Soriana s'approcha sur la pointe des pieds près du lit de sa mère. Celle ci dormait si paisiblement qu'elle regretta presque de vouloir la réveiller. Elle était tellement belle, avec ses lèvres entre ouvertes rouges vermeilles et minces. Elle n'était pas d'une beauté sophistiqué à la plastique parfaite, mais elle était joliment naturel, sans maquillage ni habits couteux. Simple.
Maman... Maman? Murmura-t-elle de sa voie délicate d'enfant.

D'abord les paupières frémirent puis s'ouvrirent complétement. Mlle Blake se tourna et gémit. Elle regarda sa fille agenouillée au près d'elle et lui sourit. Elle s'étira une dernière fois et répondit :
Bonjour ma chérie.

Soriana lui sourit à son tour et lui déposa un léger baiser sur le front. Elle se redressa et dit alors :
ça y est maman, j'ai 7ans.

Après s'être lavées, peignées et habillées, Mlle Blake et sa fille descendirent au premier, rejoindre les autres enfants et l'auxiliaire Martha. Ils étaient tous assis du plus jeune au plus âgé. Soriana alla s'assoir entre Arthur et Mélissa. Arthur avait le même age qu'elle. Elle l'appréciait beaucoup. Ce que Mlle Blake faisait toujours c'était passé ses doigts dans ses boucles brunes. Il était plutôt timide comme garçon mais il était gentil et plein de douceur. Mélissa était jamaïcaine,et avait un an de plus que Soriana. Sa mère l'avait abandonné quand elle n'avait que quelques jours. Quand Mlle Blake l'avait trouvé au pas de sa porte, il y avait sur les couvertures du berceau une enveloppe avec son nom et son pays d'origine. Cette pauvre enfant pouvait alors au moins savoir d'où elle venait.
Mlle Blake s'assit à coté de Martha et réclama le silence.
Toutes les têtes se tournèrent vers elle. Quand elle eut capté tout les regards, elle se racla la gorge et dit :
Aujourd'hui est un jour spécial, Soriana, fête ses 7ans. Hestia, Jane vous voulez bien apporter le gâteau?
Les deux jumelles d'une quinzaine d'année acquiescèrent et se levèrent pour aller chercher le fameux gâteau. Quand elles revinrent quelques minutes plus tard. Soriana écarquilla les yeux à la vue de cette magnifique pièce montée. Un gâteau de deux étages au yaourt et couvert de chocolat craquant et d'une crème à la fraise. Les jumelles le posèrent sur la table en chantonnant un joyeux anniversaire plutôt faux. Martha sourit et alluma les bougies. Et alors tout le monde se mit à chanter. Pour Soriana se fut un moment magique. Les yeux brillant elle observait tous ses amis : la petite Caroline, Victor, Virgile, Arthur son ami de toujours, Mélissa, Edward, les jumelles, Christina, et les deux inséparables Cédrik et Anaëlle. Soudain son sourire disparu, Cédrik et Anaëlle étaient bientôt en age de quitter l'orphelinat, elle les avait toujours connut et elle ne supportait pas quand un de ses amis se faisait adopté ou quittait l'établissement à sa majorité. Et il ne restait plus que 2 ans avant qu'ils s'en aillent. Et ça lui brisait le cœur comme à chaque départ. La chanson se termina. Elle fit un vœux et souffla les bougies. Tous applaudirent et à contre cœur elle leur sourit. Sa mère se leva et alla chercher un petit paquet dans son sac.
Tient Sori, c'est pour toi.
Soriana, prit dans ses mains le présent et le déballa avec précaution. Tout le monde attendait avec impatience ce que contenait ce paquet. C'était une petite boite à musique rouge satinée parsemée de petits points violets. Elle l'ouvrit et une petite musique comme mise en sourdine se fit entendre. C'était une berceuse. Une douce mélodie se jouait là. Pendant toute la durée de la musique ce fut le silence. A la fin Soriana ferma la boite et remercia sa mère. Hestia s'approcha d'elle et lui dit :
Nous aussi on a un cadeau pour toi.

Soriana leva les yeux et l'interrogea silencieusement du regard.
Une ballade à cheval dans le parc ça te dit?

La petite fille fit oui de la tête et posa la boite à musique sur la table.
Après la fin du petit déjeuné, tous partirent se préparer. Dans le couloir qui menait au chambre. Jane croisa le regard tendre de Cédrik. Elle le trouvait magnifique avec ses yeux noisette en amande et son sourire éclatant. Étant petite elle voulait se marié avec lui, mais il la toujours considéré comme sa petite sœur. De plus lui était majeur et attendait juste 2 ans que sa sœur le soit pour partir. Jane elle, était juste une adolescence. Avant de revenir dans le grand salon, elle se regarda une dernière fois dans la glace. Elle se trouvait moche, avec ses grands yeux bleu trop rapproché a son goût et son nez aplatit la dégouté. Elle trouvait que ses lèvres étaient trop fine trop blanche et ses cheveux sans volume et sans éclat. Quand elle voyait la sœur de Cédrik, elle l'enviait beaucoup. Elle avait de jolies courbes, de somptueux cheveux noir intense et son regard noisette ensorcelant la déstabiliser tellement. Elle aurait vraiment voulut avoir son assurance et sa beauté.

Arrivé au parc chaque enfant choisi un cheval de sa taille. Il avait neigé et du verglas recouvrait le sol, la ballade à cheval aurait donc dut être annulé mais Soriana y tenait tellement, que le gérant ne put dire non face a sa jolie petite frimousse. Ils partîrent donc dans les sentiers. De grands sapins ornaient le chemin, et de la neige était déposé dessus comme un voile pour protégé les conifères du froid. De la buée sortait de la bouche de nos cavaliers. Certains chevaux dérapaient, mais rien d'inquiétant. Puis les flocons commencèrent à tomber et le vent se leva. Mlle Blake fit se poussé les orphelins sur le coté gauche car un gros camion blanc arrivait à vive allure sur le chemin de terre à présent extrêmement glissant. Et là le cheval de Soriana de cabra et sans que personne ne puisse dire ou faire quoi que ce soit, la jeune cavalière tomba de cheval et roula jusqu'au milieu de la route. Et avant que Mlle Blake puissent venir au secours de sa fille, le camion fila sans rien voir et percuta la petite fille de plein fouet. Celle -ci se retrouva de l'autre coté de la chaussé inerte noyé dans une grande flaque de sang. 19 décembre 1999, Soriana Blake et décédée.
Dépité et sous le choc, ils rentrèrent tous à l'orphelinat avec Martha car Mlle Blake était rester avec les pompes funèbres pour régler des papiers concernant l'enterrement. Tous allèrent dans leur chambre sans prononcé un mot. C'était arrivée si bêtement et pourtant ça avait couté la vie d'une petite fille. Hestia passa devant la chambre de Soriana est y vit la boite à musique sur sa commode. Elle se sentait tellement coupable d'avoir proposé cette balade. Et voilà qu'a cause d'elle elle était morte. Belle et bien morte. Elle se mordit les lèvres pour ne pas pleurer, la gorge serré et saisit la petite boite et ressentit comme un petit picotement le longs de son bras. Il finit par être complétement engourdit et le picotement se rependit dans tout son corps. Incapable de bouger et terrifié elle sombra peut à peut dans l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Feline : Chapitre 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nom d'une Plume ! :: La Plume Inventive :: Romans en cours-
Sauter vers: